cbd conduite

D’après cette étude, le CBD ne nuit pas à la conduite

Une récente étude néerlandaise a permis de prouver que la consommation de CBD n’impacte nullement votre aptitude à la conduite. Néanmoins, d’autres variétés de cannabis peuvent parfois influer sur certaines de vos capacités, et c’est dans ce contexte que les chercheurs de l’Université de Maastricht ont voulu en savoir plus.

CBD et conduite ne sont pas incompatibles

Enseignant en psychopharmacologie à l’Université de Maastricht, Johannes Ramaekers indique que les souches qui comportent un taux de THC élevé entrainent la sensation du « high » qui est habituellement perçue après avoir ingéré du cannabis. La consommation de THC est donc inconciliable avec la conduite, car elle peut avoir des effets qui perdurent plusieurs heures après le moment où il a été ingéré.

Le constat est néanmoins très différent pour les souches qui comportent exclusivement du CBD. Les chercheurs en concluent ainsi que la baisse de certaines aptitudes à la conduite aura tendance à varier selon le type de cannabis ingéré, et le laps de temps s’étant passé une fois qu’il a été consommé.

Comment s’est déroulée cette étude ?

Alors que la consommation de produits naturels à base de CBD se démocratise activement, une équipe de chercheurs néerlandais a décidé d’effectuer différents tests sur des sujets amenés à pratiquer la conduite sur autoroute.

Pour ce faire, elle a fait appel à un panel d’hommes et de femmes qui n’avaient pas d’antécédents médicaux particuliers. Leur moyenne d’âge était de 23 ans, et ces sujets avaient consommé du cannabis au moins deux fois par semaine durant l’année ayant précédé.

cbd conduite

En pratique, chacun des patients a été muni d’une caméra, placée sur le toit de son véhicule. Il lui a ensuite été demandé de réaliser un certain nombre de sessions de conduite sur autoroute :

  • La première a eu lieu après que le sujet ait consommé du THC
  • La deuxième a eu lieu après qu’il ait consommé du THC et du CBD
  • La troisième a eu lieu après qu’il ait consommé du CBD exclusivement
  • La quatrième session enfin, a eu lieu après qu’il ait consommé un placebo.

A l’issue de ces différentes sessions de conduite, les scientifiques ont analysé les vitesses moyennes et les plages de vitesses pratiquées, à l’aide d’échantillons de sang.

Les sujets de l’étude, quant à eux, ont dû faire l’auto-évaluation des effets qu’ils ont pu ressentir à la fin de chaque session. Ce procédé a ainsi permis à l’équipe de scientifiques de pouvoir étudier leur mémoire, leurs capacités à réfléchir, etc .

Une absence totale d’effets liés au CBD seul

D’après les résultats de cette étude, les sujets qui avaient consommé du THC ou un mélange THC/CBD ont effectivement subi une altération de leurs aptitudes à la conduite sur un court terme. Il a été observé que cette défaillance était relativement proche de celles des conducteurs possédant un taux d’alcoolémie de 0,05 %, ce qui rend la conduite dangereuse.

A l’inverse, la consommation de CBD seul n’a entrainé aucun effet observable par les scientifiques. Au même titre qu’avec le placebo, les aptitudes des conducteurs sont donc restées totalement inchangées, ce qui permet de confirmer que le CBD ne perturbe aucunement la conduite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
se connecter
Fermer
Chariot (0)

Le panier est vide Aucun produit dans le chariot.



Langue