séniors cannabis médical

Deux fois plus de séniors canadiens consomment du cannabis médical

En 2017, peu avant la légalisation du cannabis récréatif au Canada, les séniors étaient près de 18 % à consommer le cannabis médical autorisé exclusivement sur ordonnance d’un médecin canadien. En 2019, ils étaient plus de 31 %. Le taux de consommation a donc quasiment doublé en à peine 3 ans.

La consommation du cannabis médical en hausse chez les séniors canadiens

Une étude canadienne a permis d’établir quelques chiffres relatifs à la consommation du cannabis médical chez les séniors. L’âge moyen des sujets est de 72,3 ans et 60 % sont des femmes.

Alors que le taux des consommateurs séniors avait atteint 31,2 % en 2019. Le taux enregistré en 2020 semble être nettement plus faible. En effet, seulement 22,7 % ont déclaré avoir eu recours au cannabis médical en 2020. Toutefois, ce qui s’apparente à une baisse de la consommation n’est en réalité, selon les chercheurs, que le reflet d’une participation moins importante au sondage puisque c’est 3 000 réponses de moins qui ont été enregistrées sur l’enquête de 2020.

Néanmoins, sur ces 22,7% de participants, 42,5 % utilisent exclusivement de l’huile de CBD, contre 35 % d’adeptes consommant du CBD couplé à du THC (substance psychotrope).

Sur cet échantillon de personnes âgées, près de 45 % ont également recours à des analgésiques, 28 % à des opioïdes, 24,5 % à des antidépresseurs, etc.

Parmi les consommateurs d’opioïdes, plus de 40 % reconnaissent avoir diminué, ne serait-ce que sensiblement, leur consommation depuis qu’ils utilisent du cannabis médical.

Selon le professeur Lanctôt, rattachée à cette étude, il est essentiel de rassembler toutes ces données annexes, relatives à la consommation d’autres molécules médicamenteuses chez les séniors. Leur métabolisme étant généralement altéré, les effets du cannabis peuvent être différents, surtout s’ils consomment d’autres médicaments en parallèle.

Les séniors américains, ces nouveaux consommateurs

Selon une enquête publiée dans JAMA Internal Medecine, le public des séniors américains ne serait pas en reste et se laisserait tenter par les bienfaits du cannabis médical.

Avec des taux de consommateurs bien moins importants qu’au Canada, passant de 2,4 % en 2015 à 4,2% en 2018, c’est tout de même une augmentation de 75 % des consommateurs séniors qui est enregistrée en 3 ans.

Une étude, parue au Journal of the American Geriatrics, nous en apprend un peu plus sur la fréquence de consommation des séniors américains âgés de plus de 65 ans.
61 % des sujets de l’étude ont déclaré avoir démarré leur cure de cannabis médical après 60 ans et 53 % l’utilisent de façon journalière ou hebdomadaire.

Pour finir, selon une étude de la revue Drug and Alcohol Review, pilotée par plusieurs chercheurs de l’École de santé publique de l’Université Israélienne de Haïfa, la consommation du cannabis médical par les séniors, dont l’objectif est de traiter ou soulager des douleurs chroniques, n’a visiblement aucun effet négatif sur leurs facultés cognitives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
se connecter
Fermer
Chariot (0)

Le panier est vide Aucun produit dans le chariot.



Langue



Paiement sécurisé par MoneyTigo ™