cbd curcuma

Le CBD dépasse le curcuma aux États-Unis

Alors que le curcuma caracolait en tête des ventes depuis plusieurs années, le succès fulgurant du CBD le détrône depuis peu, selon un rapport de marché datant de 2019.

Ce document révèle le récent engouement des américains pour ce complément alimentaire, qui s’est vu propulsé à la 12ème place des produits à base de plantes les plus vendus en 2017, soit une croissance de plus de 300% en une année. En 2018, le CBD occupe le 1er rang et passe devant le curcuma.

En quelques années à peine, l’arrivée fracassante du CBD sur le marché aura complètement bouleversé l’industrie des compléments alimentaires qui représente environ 8,8 milliards de dollars.

Pourquoi le CBD se vend mieux que le curcuma ?

Élément essentiel de la médecine Ayurvédique, le curcuma est très utilisé en phytothérapie.

Anti-inflammatoire, antioxydant et stimulant, ses nombreuses vertus ont fait de cette épice un complément alimentaire reconnu et apprécié.

Aujourd’hui, les récentes recherches et découvertes autour du cannabidiol et de ses bienfaits font du CBD un complément alimentaire plus intéressant et potentiellement plus efficace que le curcuma.

Les dernières modifications réglementaires aux États-Unis, à la fois fédérales et étatiques, ont également contribué à l’envolée des ventes du CBD. On constate également une meilleure sensibilisation quant à l’absence de THC et aux caractéristiques non psychotropes du produit. Bien qu’issus de la même plante, le CBD est de moins en moins assimilé au cannabis récréatif et donc à de la drogue.

Les ventes de CBD en tant complément alimentaire naturel, hors drogueries et magasins spécialisés, ont généré plus 52 millions de dollars en 2018. Alors que sur cette même année le curcuma n’a connu qu’une très faible croissance de 0,4 %, le CBD a enregistré une augmentation des ventes de 333 %.

 

Un désintérêt pour les produits à base de chanvre au profit du CBD ?

Alors que le CBD bat des records de vente, celle des produits à base de chanvre ont régressé de 10 % en 2018. Les produits concernés sont principalement les huiles de graines de chanvre, sources d’oméga-3, de protéines et de fibres.

Malgré leurs vertus, ces produits semblent avoir moins de succès que le CBD, dont les ventes ont triplé sur la même année. Phénomène que les analystes ne s’expliquent pas.

Bien que le CBD séduise énormément en tant que complément alimentaire, les produits à base de cannabidiol ne font toujours pas partie de la liste des 40 produits les plus vendus en pharmacie grand public et en épicerie.

En effet, les récents changements législatifs et réglementaires sur le cannabis médical laissent vendeurs et consommateurs dans le flou. D’un côté, les lois fédérales et étatiques autorisent la consommation de produits à base de CDB, et de l’autre, la FDA (Food and Drug Administration, chargée du contrôle et de la réglementation des médicaments avant leur mise sur le marché) s’oppose à la légalisation du CBD en tant que complément alimentaire et suggère de rester prudent sur son utilisation.

Malgré la désapprobation de la FDA, quelques grandes chaînes de pharmacies ont fait le choix de commercialiser des produits à base de CBD, à petite échelle dans leurs officines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
se connecter
Fermer
Chariot (0)

Le panier est vide Aucun produit dans le chariot.



Langue



Paiement sécurisé par MoneyTigo ™