docteur cannabis médical

Près de 70% des docteurs américains sont favorables au cannabis médical

Une étude américaine est parue dans la revue Cannabis and Cannabinoid Research en avril 2021 : l’enquête montre que 70% des docteurs exerçant aux États-Unis se positionnent comme étant favorables à l‘utilisation du cannabis dans le cadre médical.

Le sondage a été effectué via un questionnaire en ligne interrogeant plus de 1 500 professionnels de santé américains sur le sujet. Il en est également ressorti que 26% de ces soignants ont déjà proposé à leur patientèle la consommation de cannabis. L’étude a globalement permis de comprendre l’état actuel des croyances des cliniciens concernant le cannabis médical.

Petit tour d’horizon sur les connaissances actuelles des professionnels de santé américains sur la législation de leurs États et des pratiques médicinales impliquant l’usage du cannabis.

Les croyances et les pratiques des docteurs américains sur le cannabis médical

D’après les résultats de l’enquête, un médecin américain croyant au potentiel du cannabis médical a six fois plus de chances de le recommander à ses patients. Par ailleurs, environ 60 % des docteurs ont étonnamment de fausses croyances sur le statut du cannabis dans leur État, ignorant d’une certaine façon les preuves scientifiques existantes.

Un certain nombre de praticiens n’ont ainsi pas encore assez appréhendé les résultats d’études scientifiques sur les effets thérapeutiques du cannabis. Ils n’appuient également guère les politiciens favorables à la légalisation du cannabis dans leur État. La faute à un manque de connaissances sur l’avancement des projets de loi et le cadre législatif en vigueur à ce jour.

Les scientifiques ayant mené la présente étude incriminent le manque de connaissances et de communication aux professionnels de santé. Il serait même indispensable selon eux de prévoir des formations continues sur les bienfaits du cannabis sur la santé pour l’ensemble des professionnels de santé.

Par ailleurs, une majorité de docteurs américains restent tout de même persuadés de l’efficacité du cannabis médical légalisé dans une trentaine d’États. Ils cautionnent les excellents résultats telles que les études portant sur les convulsions ou les douleurs chroniques, pathologies dont souffre une très grande partie de la population américaine.

L’étonnement des docteurs américains face à l’opposition des politiques à l’usage du cannabis médical

En dépit des nombreuses études menées à grande échelle, des pratiques prometteuses des médecins sur leurs patients et des preuves scientifiques avérées qui en découlent, les hommes d’État restent frileux sur le sujet. Permettre enfin l’usage du cannabis en tant que médicament est aujourd’hui impossible, ce qui plonge les docteurs américains favorables à son utilisation dans l’incompréhension.

Le directeur adjoint de la fondation NORML Paul Armentano précise :

« Les politiciens ne devraient pas se mettre en travers du chemin des patients en s’opposant aux efforts visant à permettre aux professionnels de la santé de leur recommander du cannabis dans les cas où ils pensent que c’est thérapeutiquement approprié. »

L’étude montre aussi que ces docteurs américains favorables au cannabis médical rejoignent l’opinion publique actuelle. Rappelons en effet que près de 91% des américains sont également favorables à la légalisation du cannabis.

Les preuves des bienfaits de cette substance sur l’organisme sont bien là. Rappelons également que sur le même continent, deux fois plus de seniors canadiens consomment du cannabis médical ou que le cannabis reste candidat idéal pour lutter contre les migraines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
se connecter
Fermer
Chariot (0)

Le panier est vide Aucun produit dans le chariot.



Langue